Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona

Posted on by Cindy M

Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona

Le Brésil, le Costa Rica, Londres, la Cote d’Azur, Lisbonne… 2014 est une année qui me laisse le souvenir de milliers de paysages, d’instants magiques hors du temps, de sourires partagés, d’autant de langues étrangères que d’accents, des anecdotes qui feront mes vieux jours, bref une année inoubliable que je ne pouvais que finir de la même façon que je l’avais commencé, sur un nouveau bout de ce vaste monde, entourée de mes ami(e)s (6 filles, 1 mec, faudrait revoir cette règle de grammaire comme quoi le masculin l’emporte hein)…

So, here we go Barcelona !

Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona
Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona

Plongés immédiatement dans les délicieux imprévus du voyage, nous avons du courageusement faire face à plusieurs épreuves dont un vol aller plutôt turbulent (là on a failli perdre Aude), l’absence inquiétante du proprio de l’appart loué à notre arrivée (là on a failli mourir de froid et céder à la panique), mais surtout, surtout, l’oubli de l’objet normalement inoubliable… J’ai nommé le guide du voyage (là je préfère ne citer personne…)

Alors, à défaut de guide, nous nous sommes laissés porter au gré du hasard, du vent et surtout des bars colorés et des odeurs alléchantes des tapas omniprésents dans la ville. Ainsi ce sont écoulés ces quelques jours, de ballades hasardeuses en arrêt charcuterie, le tout agrémenté de « chupito » et de monuments historiques…

Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona
Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona
Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona

On retrouve à Barcelone cette effervescence propre aux capitales, cette énergie qui résonne incessamment, ce murmure de vie incandescente qui résonne sur chaque pavé et chaque mur…

On a flâné sur les grandes artères de  « Raval », qui abritent les mêmes enseignes que partout dans le monde, mais on y a préféré les ruelles des quartiers de « Borne » et de « Gotico », bourrées de charme avec leurs p’tits cafés, les loupiotes et leurs reflets sur le parvis humide, les larges portes en bois que l’on voudrait pousser et l’histoire d’un passé que l’on devine.

On est tous rentrés un peu plus cultivé aussi puisque l’on a (re)découvert Gaudi, surtout à la suite de ce chouette dialogue :

  • Tu vois cet immeuble là, c’est de lui, on reconnait l’architecture totalement originale et unique !
  • Ah oui c’est vrai ! Mais alors c’est qui exactement ce mec, Gaudi?
  • Euh bah…. Un artiste ! Enfin un architecte ! Fin’ il a fait pleins de trucs pas mal quoi…

Et oui… Des heures perdues sur les bancs d’école…

Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona
Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona
Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona
Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona
Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona
Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona

On s’est enivré de l’ambiance espagnole (et des chupitos) et on a d’ailleurs repéré 2, 3 trucs rigolos, surtout avec « Mira » et « Dale » que les espagnols ne peuvent s’empêcher de dire 3 fois de suite, ce qui donne des « Mira, mira, mira » et des « Dale, dale, dale » à tout va ! Bon bin « Ok, ok, ok » alors !

Avec Sandrine on s’est remise au rythme de l’année dernière et on a marché pendant des heures (NDLR : décidément les échelles de mesure ne sont jamais très précises sur les plans de ville…). Ainsi on a atterri dans le quartier de « Poble Sec » avec le « Mont Juic » puis au pied de la célèbre Segrada. On a ainsi admiré la beauté architecturale de constructions que notre génération ne construit plus (par contre contrairement au Christ de Rio (voir l’épisode du Brésil), on s’est abstenu de faire 4h de queue… Acheter ses billets en avance sur le net pendant les vacances c’est mieux… Pour le prochain voyage on sera prête !)

Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona
Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona
Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona

La musique est bien sur présente partout à Barcelone. On a beaucoup dansé du côté du « Porto Olimpico », lieu culte de la jeunesse espagnole (et pour nous surtout salsa et forro !), mais on a aussi assisté à une représentation de flamenco qui nous a ému aux larmes (d’émotion ou d’un fou rire lié à cette fougue inattendue et pour le moins surprenante, c’est selon!). On a partagé le bonheur contagieux d’un groupe « reggae » (Les Microguagua sur youtube!) dans les superbes jardins du parc « Guell », et on a rêvé aux sons des mélodies des joueurs de guitare découverts au détour des ruelles, sur les places ou à l’ombre des grands arbres…

Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona
Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona
Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona
Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona

Bref Barcelone ça a été une parenthèse bourrée  de charme, de la vie comme on l’aime, ça surprend a tous les coins de rue, ce bouillonne, on a beaucoup marché, mais pas autant qu’on a mangé et bu et surtout moins que l’on a ri.

Puis surtout, ce qui était le plus chouette, c’était d’être tous ensemble….

A suivre….

Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona
Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona

"Friendship isn’t about who came first and who you have known the longest… It is about who came and never left”

 

Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona
Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de BarcelonaMira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona
Mira, Mira, Mira, Aquí estamos de Barcelona

Infos pratiques :

  • De l’aeroport au centre de Barcelone : Des bus attendent juste a l’ecterieur de l’aeroport, il y en a un environ toutes les 30 minutes. On rejoint le centre en 45 minutes environ. Billet : 6 euros.
  • Nous avons utilise le site HOUSE TRIP pour louer notre appartement. Le système est bien pense, la totalite de la somme est prelevee des la reservations, mais elle n’est reverse au proprio que 48 heures apres votre arrivee. Ainsi en cas de probleme avec l’appartement a votre arrivee, c’est House Trip qui detient l’argent.

Comment on this post